07Nov

La plage de Bargny a été le théâtre d’une mobilisation extraordinaire orchestrée par Teranga Lab lors de son événement, le POWER UP. Organisée en partenariat avec 350Africa.org, ce samedi 4 novembre 2023, cet appel vibrant à l’action a rassemblé des citoyens engagés, des leaders communautaires et des artistes locaux dans une déclaration puissante contre le diktat des énergies fossiles, mettant en lumière la quête urgente de justice climatique en Afrique.

Les discours d’ouverture de Teranga Lab, ont exposé de manière poignante les conséquences locales du changement climatique en soulignant l’urgence d’une transition énergétique. Les appels à l’action ont résonné comme une vague, incitant les participants à s’engager personnellement dans la lutte pour un avenir plus durable.

Mouhamadou Sissoko, membre de Teranga Lab : «  Aujourd’hui, Bargny paye de façon très lourde, la facture du réchauffement climatique. Si la ville se vide à cause du phénomène de l’immigration clandestine, c’est par ce que la pêche, première activité économique de cette ville ne nourrit plus son homme. La hausse des températures en mer, fait fuir vers les profondeurs marins, énormément de poissons que les pirogues artisanales ne peuvent pêcher. Elle est où la promesse du plein emploi que la centrale à charbon devait créer ? Cette industrie archaïque est un danger pour tout le Sénégal, car les industries fossiles, ne favorisent pas un développement inclusif ».

La Puissance du Théâtre pour Porter un Plaidoyer :

L’innovation clé de cette édition du POWER UP résidait dans l’utilisation de l’art comme un vecteur puissant de plaidoyer. Des artistes locaux ont pris la scène pour exécuter une pièce de théâtre captivante, mettant en lumière les réalités des communautés affectées par le changement climatique en Afrique. Chaque mouvement, chaque dialogue, était une déclaration vivante, donnant vie aux récits souvent négligés.

En entrevue, les artistes ont souligné le rôle crucial de l’art dans la lutte pour la justice climatique. « L’art transcende les barrières linguistiques. C’est un cri du cœur qui peut toucher les âmes et éveiller des consciences endormies », explique Khaly Dramé,  artiste comédien, soulignant le pouvoir de l’expression artistique pour amplifier les voix des communautés vulnérables.

Le POWER UP à Bargny a été bien plus qu’un événement d’une journée – il a été une déclaration. Une déclaration contre les énergies fossiles, une déclaration pour la justice climatique en Afrique.

 

La pièce de théâtre a ajouté une couche artistique à cette résistance, faisant du POWER UP à Bargny un moment inoubliable dans la lutte pour un avenir plus vert et plus juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This field is required.

This field is required.